Faire traduire vos contenus : nos conseils !

Est-ce bien nécessaire de confier ses traductions à des professionnels ?
À quel moment inclure mon prestataire de traduction dans mon projet de développement ?
Comment m’assurer que mes cibles seront sensibles à l’adaptation de mes contenus ?

Téléchargez le livre blanc

En tant qu’entreprise, exporter son concept et ses produits implique de passer par la traduction de ses supports, écrits comme numériques. Anticiper les problématiques et appréhender les enjeux liés à ce projet est indispensable. Laissez-nous vous accompagner dans cette démarche pour éviter les faux pas.

Qui va traduire ?

La traduction est un véritable métier, qui implique de maîtriser non seulement la langue source, mais également la langue cible, c’est-à-dire sa langue maternelle. Une tournure maladroite, une erreur de compréhension, peuvent décrédibiliser votre marque en un rien de temps.

Bien choisir votre prestataire

Avant de choisir un prestataire en traduction, assurez-vous de ses capacités techniques et de ses propres niveaux d’exigence en matière de qualité et de suivi.

Visez juste, visez loin !

Il est important de savoir précisément quel(s) marché(s) vous ciblez afin de déterminer la langue exacte du public qui lira votre documentation. En effet, quand on cherche à faire traduire, on demande du français, de l’anglais, de l’allemand, de l’espagnol…

Dites-le… avec du style !

En traduction, le style est un autre aspect primordial qui demande réflexion. Avez-vous besoin d’une traduction simple, dont le fond prime sur la forme, ou bien d’une traduction créative et fluide, quitte à s’éloigner un peu du texte source ? Les traducteurs doivent savoir à l’avance ce que veut le client pour répondre à ses attentes.

La traduction n’est pas qu’une affaire de mots. Elle doit faire sens !
Et surtout faire sens… pour votre entreprise !

Et si on parlait de votre projet ?