Home Blog Développement à l’international : l’importance d’une bonne traduction

Développement à l’international : l’importance d’une bonne traduction

Dans cet article, nous vous proposons nos 3 conseils les plus importants pour bien comprendre pourquoi il faut soigner la traduction de vos documents ou des vos sites internet. Ne laissez pas votre développement international se faire au hasard, suivez le guide !

1 : Une traduction de mauvaise qualité peut faire échouer votre développement international

… et faire perdre beaucoup d’argent et de temps à une marque, sans compter les retombées négatives sur sa réputation.

C’est précisément ce qui est arrivé à la marque Mango au printemps 2013. La marque de prêt-à-porter vendait, en boutique et en ligne, un modèle de bracelet appelé « esclava » sans que cela ne pose un quelconque problème en Espagne. Mango, qui détient de nombreux points de ventes en France, a décidé de traduire littéralement le nom de cet accessoire et a donc proposé dans sa section « accessoires » de nombreux bracelets nommés « esclave ».

S’en est suivi une polémique importante en France.

Mango s’est défendu d’avoir voulu susciter une polémique en prétextant une “mauvaise traduction”, car en espagnol, le mot “esclava” peut signifier “gourmette”:

@deejaydie94 Nous regrettons l’erreur de traduction. Les services correspondants sont prévenus et effectueront la correction immédiatement.

— MANGO (@Mango) 4 Mars 2013

L’agitation médiatique n’a alors pas tardé à se faire sentir, notamment sur les réseaux sociaux avec de nombreux commentaires invitant au boycott de la marque.
« Et pourquoi pas créer un style de pyjamas nommés Auschwitz ? » se demandaient certains internautes sur Twitter. Différentes ONG antiracisme et de nombreuses célébrités – des journalistes et des passionnées de mode – ont accusé la célèbre marque espagnole de banaliser une tragédie humaine. La presse britannique s’est également emparée de l’affaire. La marque de prêt-à-porter a finalement présenté des excuses publiques pour cette « erreur de traduction », corrigée au plus vite.

2 : Traduire ne signifie pas simplement transposer un mot d’une langue à une autre

Pour réaliser une bonne traduction, il est nécessaire de bien connaître la culture d’origine et la culture de la langue cible.

Maîtriser non seulement la langue mais aussi les références culturelles de la langue d’origine est primordial lorsque l’on souhaite traduire et adapter un texte dans une langue étrangère.

C’est précisément ce qu’il a manqué lors du sous-titrage en chinois du film Marvel intitulé Les Gardiens de la Galaxie. Malgré un succès international, la déception a été grande en Chine, et après quelques jours à l’affiche, les recettes se sont avérées décevantes. En cause : les nombreuses erreurs de traduction qui auraient nui à la compréhension du blockbuster, comme l’explique un utilisateur de Weibo (le Twitter chinois), spécialiste du sous-titrage :

En plus des nombreuses erreurs de traduction, les sous-titres ne parviennent pas à restituer le ton du film, comme les blagues et jeux de mots. On ne peut pas s’empêcher de remettre en cause le professionnalisme du traducteur.

Les films étrangers alors dans les salles chinoises et dont les sous-titres avaient, eux, été réalisés par des professionnels de la traduction en chinois (et qui sont parfaitement fidèles au scénario original) n’ont plus eu qu’à en profiter !

3 : Une bonne traduction, c’est l’assurance d’avoir une bonne vitrine à l’international

Imaginez un instant que l’emballage des produits d’une marque engagée dans la promotion de l’écologie ne soit pas recyclable… Cela aurait un effet foncièrement négatif sur l’opinion des consommateurs. À l’heure actuelle, les entreprises investissent beaucoup pour communiquer de manière précise et en accord avec les valeurs de leurs marques.
La précision de votre communication en langues étrangères n’est pas à négliger, car c’est ce qui constituera votre réputation, votre vitrine, et votre visibilité à l’international… Et cela passe souvent par une bonne traduction.

Le CEO et expert en logiciels Kyle Wiens, s’est exprimé récemment dans le magazine Harvard Business :

La qualité d’une entreprise se mesure à son écriture.

Il ajoutait qu’il est difficile d’avoir confiance en une société qui ne prête pas attention à des « détails » aussi fondamentaux que la manière de communiquer auprès de ses clients et ses fournisseurs. Aussi, un texte traité par « un ami qui a passé un été à Londres », aura peu de chance d’être naturel, fluide et précis.

En effet, connaître une langue ne signifie pas savoir la traduire. La traduction est un métier qui nécessite d’être expérimenté et entraîné. Les traducteurs professionnels ne travaillent que dans leur domaine de spécialisation. Aussi, pour un texte juridique par exemple, il est indispensable d’avoir recours à un traducteur professionnel spécialisé dans le domaine juridique. La spécialisation du traducteur permet de s’assurer que la terminologie adaptée est bien utilisée ainsi que le jargon propre à la marque.

Et, parce que quatre yeux valent mieux que deux, il est important qu’une relecture soit assurée par un second professionnel de la traduction.

Conclusion : les conseils pour se développer à l’international

Vous souhaitez que votre communication en langues étrangères ait le même niveau de qualité que votre communication en français ? Alors, confiez vos traductions à une agence de traduction professionnelle qui saura vous conseiller.

Une bonne traduction c’est une traduction qui plaît aux moteurs de recherche du pays ciblé et aux internautes de la langue traduite !

D’autre part, Google, récompense les bonnes écritures et punit les mauvaises. Dans des cas bien déterminés, Google peut aussi considérer comme frauduleux les textes contenant beaucoup d’erreurs. Le moteur de recherche prend en compte ce que signifie chaque contenu et non plus seulement les mots clés comme il le faisait avant. C’est ce qu’on appelle le travail sémantique : Google apprend à lire et à parler, comme un être humain qui grandit, apprend et s’adapte.

Ceci signifie qu’il aide les internautes à trouver, en premier lieu, l’information bien écrite, sans erreurs d’orthographes, grammaticales ou de style. Les textes bien écrits – et bien traduits – atteignent les premières places dans les résultats de recherche.

Un traducteur professionnel spécialisé en rédaction web et accompagné d’un référenceur pourra optimiser votre texte afin qu’il soit bien référencé à l’étranger, sur les marchés européens que vous ciblez.

Si vous avez besoin d’une bonne traduction bien référencée, n’attendez plus, consultez une agence de traduction professionnelle !

Découvrez
d’autres articles…

Pourquoi utiliser un plug in de traduction pour l’adaptation de votre site ?

Pour rester compétitif dans une économie de plus en plus mondialisée, vous devez attirer des clients du monde entier. Autrement dit, vous devez rendre votre site internet accessible dans plusieurs pays… et dans plusieurs langues. La traduction de votre site internet constitue la première étape. Si vous utilisez un système de gestion de contenu (CMS) comme WordPress ou Adobe Experience Manager, vous avez accès à des plugins qui vous proposent une traduction relativement rapide et facile, en plusieurs langues.

En savoir plus

Et si on parlait de votre projet ?